Archives du tag ‘Guilad Shalit

Un tyran est tombé mais l’hypocrisie demeure

Cette semaine a été riche en événements.Tout d’abord, les premiers jours de liberté pour Guilad Shalit et le plaisir de le voir sourire et réapprendre à vivre.
Quel plus beau cadeau pouvions nous recevoir à la veille de Simhat Thora !
Dans toutes les communautés, nous étions des millions à travers le monde à fêter le don de la Thora.
Avec les mêmes prières et les mêmes chants nous avons vibré à l’unisson.
Avec ferveur et quel que soit le degré de pratique, les enfants, les jeunes, les adultes et les anciens, mains dans les mains, ont exprimé leur joie et leur fierté d’être ensemble, héritiers de la même histoire.
Partout, la danse des Sepharim était accompagnée de chants et de prières nous rappelant que notre sort est commun et que notre coeur est Un.
Cette année, partout, à ce bonheur partagé s’ajoutait celui d’avoir retrouvé un de ses enfants enfin libéré des geôles des terroristes du Hamas.
Notre chaîne d’union était enfin reconstituée, elle, qui souffrait depuis plus de 5 ans du manque d’un de ses maillons.
Partout nous chantions la liberté, la santé, le bonheur et la Paix.
Quel contraste avec les paroles de haine clamées par les terroristes libérés !
Quelle différence avec les appels au meurtre et au sacrifice lancés par une des terroristes lors de sa rencontre avec des enfants.
Le chemin est encore loin qui nous sépare de la paix !
Comme disait Mme Golda Meir:  » la paix viendra le jour où les mères palestiniennes aimeront plus leurs enfants qu’elles ne détestent les nôtres  »
En attendant ce jour, continuons à protéger les nôtres !

Cette semaine a été aussi celle de la fin du tyran de Tripoli.
Pourchassé, traqué, attrapé puis lynché, Mouamar Khadafi a enfin terminé son voyage diabolique.
Il laisse derrière lui des milliers de cadavres mais également des traces indélébiles de sang sur les mains de tous ceux qui depuis plus de 40 ans, feignant d’ignorer ses actes, l’ont reçu avec faste.
Tous aujourd’hui applaudissent sa chute et se félicitent de sa mort.
Certains allant même jusqu’à déclarer qu’ils ne verseront aucune larme pour ce tyran enfin éliminé.
Je partage évidemment ce sentiment et aurai tellement aimé les mêmes déclarations lorsqu’Israel éliminait le Shekh Yassine ou d’autres chefs terroristes qui semaient la mort.
J’aimerais tant que le monde n’oublie pas que le sang juif versé par les assassins du Hamas a autant de valeur que celui de toutes les victimes des attentats.
J’aimerais tant que les médias et les bien-pensants à l’indignation sélective, se décident enfin à ne plus appeler résistants les terroristes palestiniens !
J’aimerais tant que la vérité triomphe et que le mur de l’hypocrisie s’effondre !

Gil Taïeb


Publicités

Publié 23 octobre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , ,

Le billet de Gil Taïeb du 18 octobre

Aujourd’hui je me sens bizarre.
Mon cœur voudrait crier sa joie de voir Guilad Shalit enfin libéré, mais mon âme est triste.
Je me sens comme lors de cette journée de Yom Azikarone qui précède Yom Atzmaout que nous ne pouvons fêter sans avoir rendu hommage à tous ceux qui ont perdu la vie pour que la défense d’Israël.
Nous souvenant de tous ceux et toutes celles dont les noms et les visages ne peuvent être oubliés.
Ce matin, qu’elle bonheur de voir Guilad en vie et qu’elle soulagement de savoir que le cauchemar est enfin terminé.
Ce matin qu’elle bonheur de voir la famille enfin reconstituée.
1 des enfants d’Israël échangé contre 1027 terroristes !
1 vie contre 1027 adorateurs de la mort !
Ce chiffre raisonne dans nos esprits et nous interpelle.
Quelle fierté d’appartenir à un peuple capable d’un tel acte pour la liberté d’un seul de ces enfants !
Mais qu’elle sacrifice de voir tant d’assassins retrouvé la liberté !
Nous ne pouvons être pleinement heureux car les 1027 terroristes, laissent derrière eux des familles endeuillées.
Notre âme est triste car nous avons dans nos mémoires les visages de tous ceux qui ont été sauvagement assassinés.
Le bonheur des parents de Guilad qui n’ont jamais baissé les bras, que tout un peuple a soutenu, contraste déjà avec les images venues de Gaza.
La foule palestinienne hurlant sa haine d’Israël et appelant déjà à d’autres enlèvements.
La vie avant tout ! nous dit notre tradition, alors réjouissons nous pour ce soldat de Tsahal, pour cet enfant d’Israël qui après 5 années de ténèbres a retrouver la lumière.
Souhaitons lui et aux siens de vivre enfin dans la sérénité.
Aujourd’hui, effectivement n’est pas un jour comme un autre. Il nous marquera à tout jamais.
Il sera un des jours les plus beaux mais aussi un jour assombri par le prix payé.
Longue vie à Guilad
AM ISRAEL HAI

GIl TAIEB

Publié 18 octobre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,

Le billet de Gil Taïeb du 16 octobre


Depuis quelques jours, nous vivons au rythme des déclarations et des nouvelles concernant la libération tant attendue de Guilad Shalit.
Depuis l’immense bonheur à l’annonce de la signature de l’accord entre Israël et le Hamas, chaque jour, chaque minute, nous semble une éternité.
Ce matin encore, le Hamas tente un énième chantage et demande encore plus.
Nous le savons tous, il en sera ainsi jusqu’à la dernière minute, celle qui verra, si D… veut, Guilad enfin libéré.
5 années d’angoisse, 5 années de doute et d’espoir, 5 années de lutte et de courage pour une famille et tout un peuple qui n’ont jamais baissé les bras.
5 années de combat pour que Guilad ne soit jamais oublié.
5 années de mobilisation à travers le monde afin que chacun fasse de Guilad un de ses otages.
Je ne peux m’empêcher de penser à ces nombreux rassemblements ayant regroupé des dizaines de milliers d’entre nous et qui ne trouvèrent grâce aux yeux des journalistes et des médias, qui refusaient alors de donner à Guilad quelques lignes ou quelques minutes.
Je ne peux oublier ces années de combat pour qu’enfin son nom soit cité parmi les otages français.
Je ne peux oublier les refus essuyés lorsque nous réclamions que Guilad soit reconnu comme un otage franco israélien.
Je ne peux oublier l’amalgame fait, par le quai d’Orsay et par nombres de politiciens français de toutes tendances, entre la situation de Guilad et celle de ce franco-palestinien arrêté et jugé par un tribunal israélien pour tentative d’attentat que lui-même avait reconnu.
Plus nous nous rapprochons de la libération, plus les déclarations affluent et plus apparaissent  » les amis des combats gagnés » bientôt aussi nombreux que les résistants de Mai 1945 !
Tous se souviennent et revendiquent leur solidarité et leur action discrète dans ce dossier.
Où étaient-ils pendant ces longues années ?
Mais, je ne peux oublier toutes celles et tous ceux qui ont lutté et agi à nos cotés depuis tant d’années. Je veux ici les remercier et les féliciter pour le travail effectué.
L’heure n’est ni aux médailles ni aux comptes, mais au nom de la vérité, un immense bravo aux services israéliens, au Premier ministre israélien et à son courage politique.
Un grand Merci à ceux qui ont vraiment oeuvré :
Les services égyptiens et le gouvernement Allemand dont la fidélité et la médiation ont été exemplaires et efficaces.
Dans quelques jours, Guilad sera rentré chez lui.
Il aura besoin de temps pour se reconstruire et reprendre pied dans la vie.
Ses parents et lui auront tant besoin de se retrouver et de se reposer après ce long cauchemar.
J’espère qu’ils le pourront et que chacun saura alors reconnaitre la grandeur de ce peuple israélien capable de libérer 1027 terroristes pour faire revenir un seul de ses enfants.
J’espère que le monde aura une pensée pour toutes ces familles endeuillées qui verront les meurtriers d’un des leurs être libérés.
J’espère que tous ceux qui aujourd’hui crient victoire sans y avoir participé, mettrons leur énergie et leur voix au service de la vérité, du droit d’Israël à vivre en paix et en sécurité.
Il existe un vieil adage qui dit : « la défaite est solitaire et la victoire collective ! »
Alors, au nom des victoires espérées, acceptons de partager les honneurs mais restons conscients face à ces amitiés si fragiles et si souvent éphémères.
L’essentiel étant que Guilad soit enfin libéré !

Gil Taïeb


Publié 16 octobre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,

La libération de Guilad

Nous apprenons la signature d’un accord concernant la libération de Guilad

Mes pensées vont tout d’abord aux parents de Guilad qui depuis 5 ans vivaient un véritable cauchemar.Je veux saluer leur persévérance et leur obstination afin que leur fils ne soit pas oublié.
Je pense évidement à Guilad et à ce qu’il a du subir et supporter depuis son enlèvement.
Je reste prudent jusqu’au moment ou nous le verrons enfin libre.
Je veux rendre hommage au peuple israélien qui n’a jamais abandonné un de ses enfants et au premier ministre Benjamin Natanyaou qui a su prendre une décision difficile en libérant des assassins.Il a montré à chaque soldat d’Israel qu’il ne sera jamais abandonné.
Cette libération est un moment de bonheur pour tous ceux qui ont œuvré partout dans le monde.
Je veux accompagner ce bonheur d’une pensée pour les victimes des terroristes qui seront libérés et pour leurs familles et saluer ce grand peuple exemplaire si souvent critiqué et qui continue chaque jour à montrer au monde que la vie est précieuse.
Bien venue Guilad que ton histoire renforce notre peuple et que bientôt , après un repos bien mérité et une reconstruction dans ta famille, tu te mette au service de tes frères qui ne t’ont jamais abandonnés.

Gil TAIEB

Publié 12 octobre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,