Archives du tag ‘Elections Israel

Mobilisez vous ! Aux élections législatives, choisissez le vote utile et indépendant ! Choisissez une autre voie !


Mobilisez vous !
Aux élections législatives, choisissez le vote utile et indépendant !
Choisissez une autre voie !

Aujourd’hui, les Français ont choisi François Hollande à l’issue d’une campagne difficile.
La démocratie s’est exprimée.
Je veux saluer cette victoire et lui souhaiter de réussir pour la France.
Je veux féliciter le discours digne de Nicolas Sarkozy appelant à la cohésion nationale.
Nous perdons un grand serviteur de la France.
La faiblesse de la participation en Israël démontre que la candidate investie par l’UMP, Valérie Hoffenberg, n’a pas réussi à rassembler et à mobiliser tous ceux et toutes celles qui avaient l’opportunité de s’exprimer.
Elle n’a pas réussi à motiver son électorat potentiel et de ce fait porte une part importante de responsabilité dans la défaite de Nicolas Sarkozy.

Le résultat montre une France divisée et séparée.
Notre devoir sera de contribuer avec vigilance à cette reconstruction.

Lors du 1er tour, nous avons observé une poussée inquiétante  de l’extrême gauche et de l’extrême droite.
La montée des extrémismes doit nous interpeller et est un des signes d’une France qui va mal et qui ne s’est pas sentie écoutée.
Ce phénomène est d’autant plus grave lorsque l’on voit la montée en puissance de ces partis extrêmes dans toute l’Europe !
Nous ne pouvons regarder cela sans nous inquiéter et sans prendre nos responsabilités.
Le clientélisme et le populisme des partis extrémistes, de gauche comme de droite, mettent en danger nos démocraties.
La chasse aux voix communautaires a fait le berceau des ennemis de la liberté.

Il y a quelques jours à Londres, lors des élections municipales, Ken Livingston, s’est vu écarté de justesse de la mairie grâce à une mobilisation salvatrice et forte qui a permis la victoire du conservateur Boris Johnson. 60000 voix à peine ont fait la différence.

Livingstone, l’apprenti sorcier, incendiaire et antisémite a certes perdu cette bataille mais la guerre n’est pas gagnée.
La fracture et la haine intercommunautaire qu’il a installées au sein de la société londonienne, ne sont pas prêtes à cicatriser.
L’antisémitisme faisant recette, d’autres n’hésiteront pas à l’utiliser.

Un autre élection, signe inquiétant qui ne peut nous laisser indifférent, est la montée en puissance d’un parti Néo Nazi en Grèce.
Dans une Grèce, victime d’une gestion lamentable et de l’absence de contrôle, le peuple, dans un geste de rejet du bi-partisme qui les a conduit à la faillite, refuse d’être le bouc émissaire de cette crise qui l’étrangle et cherche à exprimer son désarroi.

Le peuple grec ayant payé le prix fort de la liberté lors de la seconde guerre mondiale et s’étant battu avec force et courage contre l’envahisseur nazi, ne peut tolérer ce retour triomphant des héritiers de l’oppresseur. Nous nous devons de l’aider et de le soutenir dans ce combat légitime.

Il y a urgence car dans nombreux pays les vieux démons se réveillent.

Dans toute l’Europe, les clignotants rouges s’allument et nous ne pouvons les ignorer !
Nous ne pouvons feindre de ne pas savoir et de ne pas entendre ces cris et ces plaintes venant de ceux qui souffrent et se sentent abandonnés.
Nous ne pouvons les laisser tomber dans les bras diaboliques de ceux qui prospèrent dans le malheur des plus faibles.
Nous devons tous prendre nos responsabilités !

Les élus doivent être conscients du rôle qu’ils ont à jouer.
Ils se doivent de retrouver la confiance de ceux qui sont perdus.
Nous devons remettre l’humain au centre de nos préoccupations.
Tout en étant forts, intransigeants et sans concession vis à vis des extrémistes, ils doivent s’engager pour plus de justice, d’équité, de solidarité et de vérité.
Notre société ne pourra survivre aux mensonges, aux promesses sans lendemain et à l’abandon de nos valeurs.
Pas une concession ne doit être faite aux populistes de gauche et de droite qui jouent avec le feu en attisant les haines et permettent aux menaces islamistes radicales et fascistes de gangrener nos sociétés.
Une élection vient de se terminer pour laisser la place à une autre, tout aussi essentielle, l’élection législative.
Au lendemain de ce changement de Président, je veux, plus que jamais, marquer mon engagement républicain pour défendre des valeurs et des principes.
Je veux à travers ma candidature rassembler toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans mon action guidée par une idée forte de la justice sociale.

Gil Taïeb
http://www.giltaieb2012.fr

Publicités

La signature de la honte, par Gil Taïeb



La signature de la honte

Il y a quelques jours, la presse se faisait l’écho de l’obtention par la candidate du FN des 500 signatures nécessaires à sa participation à l’élection présidentielle prochaine.
Ainsi, se termine le feuilleton médiatique de cette candidature dont l’épilogue ne faisait aucun doute dans l’esprit de tous.
Travaillant à la fois son message de force et la victimisation, Mme Le Pen, jouait, avec talent, le rôle de la candidate à abattre.
Depuis le début de sa campagne et sa prise de contrôle du FN, Mme Le Pen, alterne, les déclarations et les signes rassurant son électorat traditionnel tout en cherchant à plaire aux déçus et indécis.
Telle une chasseuse aguerrie, elle a cherché à faire de bonnes prises !
Après avoir réussi un premier coup de maître en attirant vers elle, le très médiatique Me Collas, elle n’avait de cesse de chercher  » son juif ».
Multipliant les tentatives de séduction, réussissant presque à en convertir certains, sa chasse en terre de France ne fut pas concluante.
Bien conseillée par ceux qui n’osent encore assumer leur tendance, elle s’est retournée vers Israël, cherchant ce  » bon juif docile » qui lui servirait de certificat de respectabilité.
Nombreux furent les essais infructueux jusqu’à ce jour malheureux qui l’a vu atteindre sa cible : un élu à l’ assemblée des français de l’étranger, ancien responsable UMP en Israel, frustré et déçu de ne savoir s’il pourra se présenter faute de moyens et de soutiens, s’ est précipité volontairement dans le filet qui lui était tendu.
Pauvre homme, au demeurant agréable mais à bout de souffle et souffrant tant de non reconnaissance.
Un homme qui a choisi la lumière du diable pour tenter de briller une dernière fois.
Il fut si souvent dernier, qu’il a accepté le pire pour devenir une fois Le Premier !
Le premier Franco-Israélien, juif de surcroit, à donner sa voix au FN !
Quelle tâche sur le drapeau de nos valeurs républicaines et sur notre livre d’Histoire.
Quel affront à ceux qui ont souffert et péri sous le joug des théoriciens de la famille Le Pen.
Quel déshonneur pour ce monsieur qui ferait bien de lire ce qu’écrivent déjà les sites de l’extrême droite française.
Un exemple parmi tant d’ autres sur le site  » La Flamme » ce jeudi 14 mars:
 » Mr Sylvain Semhoun semble être motivé par une misérable affaire de vengeance, Loi du Talion, lui qui avait fondé l’antenne UMP de Jérusalem en Palestine occupée , n’a pas digéré d’avoir été écarté au profit de sa coreligionnaire Valérie Hoffenberg  »
Ou encore et je cite:
« on note que la présidente du parti, n’hésite pas à accepter ce parrainage et à s’en servir pour se faire de la pub, alors même qu’elle émane d’un étranger possédant la double nationalité contre laquelle elle s’est prononcée  »

Triste choix que celui de Mr Semhoun, qui a accepté la compromission avec un parti xénophobe dont la nature n’a pas changé malgré les maquillages de sa figure de proue.

Dr Gil Taïeb
Candidat indépendant centriste aux élections législatives dans la 8ème circonscription des Français de l’Etranger

http://www.giltaieb2012.fr

Publié 18 mars 2012 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,

Il est temps d’aimer le peuple juif vivant sur sa terre


Il est temps d’aimer le peuple juif vivant sur sa terre

Le 27 janvier 1945, les soldats de l’Armée Rouge libéraient le camp d’Auschwitz-Birkenau où plus d’un million de personnes ont été assassinées. Les soldats soviétiques n’y trouvèrent que quelques prisonniers affamés et des entrepôts débordants de valises, de vêtements, de lunettes et de chaussures que personne ne viendra réclamer.
Espace à la fois peuplé et dépeuplé, empli du vacarme des trains et des foules mais aussi de l’effroyable silence.
Aujourd’hui, Auschwitz-Birkenau appartient à l’histoire de l’Humanité tout entière et continue et continuera d’interroger nos consciences tant qu’il y aura des hommes.
Les Juifs n’y ont pas seulement été assassinés mais réduits en cendres dispersées dans la Sola et la Vistule selon la volonté des nazis qui souhaitaient éliminer jusqu’à la moindre trace du peuple juif.
Auschwitz Birkenau est le plus grand cimetière juif du monde, un cimetière sans tombe.
L’humanité tout entière avait alors juré de ne pas oublier et déclarait « plus jamais ça ».
Le peuple juif décimé devait renaître de ses cendres et au nom de ses 6 millions d’âmes exterminées devait se reconstruire et donner à chacun de ses enfants disparus un héritier et une descendance. Il devait se souvenir et vivre.
Conscience et témoin de la barbarie humaine, le peuple juif a été observé, plaint, évité.
Miroir de ce que peut être la face cachée de l’homme, le peuple juif rescapé à gêné.
Alors que certaines nations faisaient le travail de mémoire, une partie du peuple juif décidait de rejoindre le combat pour retrouver sa terre.
Peuple sans terre, il a été une cible facile et malgré les difficultés, il a choisi d’assumer son avenir sur la terre de ses ancêtres. Israel renaissait alors de la volonté des héritiers du sionisme et avec les enfants et les rescapés de la Shoa.
Ces 20 dernières années, certaines nations ont accepté enfin, les unes après les autres, leurs responsabilités dans la déportation, cherchant à refermer ce dossier brûlant et humiliant de leur histoire, à tenter de rendre invisible cette tâche indélébile.
En 1995, par la voix du président Jacques Chirac, la France le faisait. Ce 27 janvier 2012, pour la première fois de son histoire, la Norvège a demandé pardon pour sa complicité dans la déportation et la mort de milliers de juifs pendant l’occupation nazie.
70 ans après la libération des camps, une nouvelle page dans le livre de la vérité s’est écrite.
Ces reconnaissances sont importantes pour chacun d entre-nous, citoyens du monde, mais il y a quelque chose qui me dérange, m’interpelle et ne peut me laisser silencieux au nom du devoir de Vérité.
Comment des nations telles que la Norvège peuvent-elles à la fois se souvenir de cette période de son histoire et en même temps rester aveugle et insensible au destin du foyer national du peuple juif.
Comment la Norvège peut-elle demander pardon aux enfants de ceux qu’elle a contribué à exterminer et avoir depuis quelques années des relations exécrables avec Israël. Rappelons que la Norvège en juin 2010 a exigé une enquête internationale sur l’abordage de la flotille, qu’en août 2010, elle s’est désengagée de 2 investissements israéliens jugeant ces sociétés moralement condamnables, assénant un coup économique et politique à Israël. Devenant ainsi l’un des fers de lance du boycott anti israélien, la Norvège reste le seul pays où les habitants ont exigé une grève quasi générale lors de l’opération de Gaza et a été classée antisémite par les lobbys pro-israéliens.
Avons-nous vraiment besoin de ces demandes de pardon, telle est la question que j’ose poser.
Le font-ils pour se donner bonne conscience et pour se dédouaner ?
Ce qui est sûr, c’est que les héritiers véritables de ceux qui sont partis en fumée regardent avec fierté ce qu’Israël a réalisé.
Et je suis sur qu’ils aimeraient aujourd’hui que les nations respectent leurs enfants vivants, debout et fiers sur la terre qu’ils ont rêvé et qui leur a tant manqués lorsqu’ils étaient abandonnés de tous.

Dr Gil Taïeb
Candidat aux élections législatives dans la 8ème circonscription des Français de l’Etranger

http://www.giltaieb2012.fr

 

Publié 29 janvier 2012 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , ,

Lettre ouverte à Messieurs Glavany (PS) et Muselier (UMP) et à leurs partis politiques


« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde » Albert Camus

Messieurs,

Dans un rapport affligeant, vous avez osé utiliser le mot d’apartheid pour designer l’état d’Israël, un mot dont l’écho rappelle les pires discriminations.
Alors que des peuples ont souffert et ont péri, vous avez osé galvauder ce terrible mot en l’accolant à la seule démocratie du Moyen orient.
Non seulement, vous insultez le peuple israélien et son combat permanent pour la liberté, la paix et la démocratie, mais vous salissez aussi la mémoire de tous ces hommes, femmes et enfants qui ont été victimes de la haine et du racisme.
Messieurs, par ce mot vous discréditez votre fonction et par la même la République et ces valeurs.
Vos explications ne peuvent nous satisfaire et vous excuser.
Messieurs Glavany et Muselier, les partis auxquels vous appartenez doivent prendre conscience de la légèreté de vos arguments.
Au PS, qui dans un souci électoraliste, certains semblent chercher à plaire à un électorat qui ne conditionne son soutien qu’en fonction du degré de détestation d’Israël.
Et à l’UMP, renouant avec la traditionnelle politique arabe de la France, d’autres cherchent à poursuivre le chemin ouvert par la reconnaissance lamentable et honteuse de la Palestine à l’UNESCO .
Mr Glavany vous avez montré par ce rapport combien vous êtes programmé et combien votre analyse est partisane.
Mr Muselier, votre explication tardive et qui vous a fait déclarer que vous n’aviez pas lu ce rapport, vous discrédite.
Les français ont besoin d’élus respectueux des valeurs qui ont fait la grandeur de la France et non d’hommes faibles ou irresponsables.
Les français veulent la vérité et des élus libres et courageux.
Messieurs, il est peut être temps de laisser la place.

Dr Gil Taïeb
Candidat aux élections législatives dans la 8ème circonscription des Français de l’Etranger

http://www.giltaieb2012.fr

 

Publié 15 janvier 2012 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , ,

Le billet de Gil Taïeb du 4 décembre

AU CAIRE ON CRIE SA HAINE DU JUIF ET ON VEUT DEJUDAISER JÉRUSALEM , AU QUAI D’ORSAY, ON FAIT DE JERUSALEM ET DE SES HABITANTS JUIFS, DES APATRIDES ET DES CITOYENS SANS TERRE.

Cette semaine, parmi les nombreux sujets qui occupent l’actualité internationale, j’aimerais mettre l’accent sur certains d’entre eux.
Le premier est ma déception et le goût amer que va laisser le voyage prometteur de Bertrand Delanoë en Israël.
Tout était prêt pour faire de ce déplacement un moment d’amitié sincère.
L’ inauguration de la place de Paris à Haïfa , sa visite à la famille Shalit et ses déclarations d’ amitié sincère auguraient une rencontre qui devait faire date.
Mais malheureusement, cherchant un équilibre impossible, le maire de Paris, a dû céder à la traditionnelle contorsion des hommes politiques français et s’ est senti obligé, après les cadeaux faits à Israel, d’ aller rendre visite à la famille Hamouri, d’aller dans les territoires palestiniens, de les assurer de son soutien dans leur démarche unilatérale de déclaration d’indépendance et d’ aller s’ incliner sur la tombe du terroristes Arafat.
Quel dommage !
Israël ne mérite t-il donc pas une visite exclusive ?
Israël n’aurait il pas le droit à un bonheur entier et non partagé ?
Les israéliens se doivent-ils toujours d’être aimés en silence ?
Monsieur Bertrand Delanoë, l’ amitié a besoin parfois d’exclusivité et de courage, ne l’oubliez pas et revenez visiter Israël et sa capitale Jérusalem .

Le second est un communiqué du Ministère des affaires étrangères daté du 30 novembre 2012, qui déclarait :

 » La France condamne la décision des autorités israéliennes confirmée par le porte-parole du ministère de la Défense, le 28 novembre 2011, de légaliser a posteriori la construction de plus de 100 unités de logements dans la colonie de Shilo, en plein centre de la Cisjordanie, très à l’est de la ligne verte. La colonisation est un acte illégal au regard du droit international, menace la solution des deux États et constitue un obstacle sur la voie d’une paix juste et durable au Proche Orient « . Voilà ce que déclarait, il y a quelques jours le Ministère de Mr Alain Juppé !
Après l’ignominie du vote de l’UNESCO , la phrase assassine sur Mr Natanyaou prononcée par le président Sarkozy, c’est l’éternelle rengaine de la colonisation obstacle à la paix qui nous est resservie, faisant fi d’une réalité démographique, qui nie à Israël son droit à exister, à assurer le bien être et la protection de sa population.
100 malheureux logements, désignés comme les obstacles à la paix alors que tout autour d’Israel, le printemps arabe se transforme en cauchemar de la démocratie, en danger pour la sécurité de le région et voit s’installer les partis islamistes intégristes dont le premier acte fondateur se fait autour de la détestation d’Israël et des juifs.
Ainsi, par exemple, la déclaration de vendredi 25 novembre, dans la mosquée Al Azhar du Caire où cinq milles Frères musulmans se sont réunis pour la journée intitulée « Tuer tous les Juifs ».
La réunion a eu pour objectif d’alerter les musulmans à la « judaïsation de Jérusalem ».
« Tel-Aviv, Tel Aviv, le jour du jugement est arrivé » a été scandé à plusieurs reprises tout au long de la journée, ainsi que « l’islam doit retrouver sa fierté, ou nous devons mourir en martyrs ».
Ahmed al-Tayeb, l’imam de la mosquée, a également accusé les Juifs du monde entier d’empêcher l’unité islamique et égyptienne.
L’un des importants quotidiens égyptiens, Egyptian Daily News, a publié la chronique d’Abdel Rahman al-Mor, un membre de la confrérie des Frères musulmans, expliquant que « le plus important pour libérer toute la Palestine (de la présence des Juifs), c’est de préparer les jeunes générations pour la bataille qui se prépare ».
Le  » complot juif international » renaît de ses cendres, retrouve une nouvelle vie et recrée à nouveau le ciment entre tous les anti sémites et anti sionistes du monde.
Israël et le juif, à nouveau désigné comme la cause de tous les malheurs de l’humanité.
Dans ces déclarations, Jerusalem est à nouveau contestée comme capitale d’Israël et son âme et ses racines juives lui sont niées.
Le négationnisme reprend son chemin et trouve même des complices auprès des nations frileuses et hypocrites qui dénient jusqu’à ce jour à Israël le droit de choisir sa capitale.
J’en veux pour preuve les informations données sur le site du triste et partial ministère des affaires étrangères français: France Diplomatie .
Celui ci, dans sa rubrique concernant les français de l’étranger et au châpitre concernant Israël, donne comme information sur les représentations consulaires, deux adresses:
– celle du consulat de Haïfa pour les français habitant le nord du pays
Et celle du consulat de Tel Aviv pour les autres.
Pas un mot sur celui de Jérusalem !
Pas une référence à la capitale israélienne tant le consulat de France sert aujourd’hui de véritable base mise au service de l’autorité palestinienne.
Ceci est insupportable et intolérable et constitue une véritable atteinte à la souveraineté d’Israël et un déni de nationalité.
Sur les passeports émis à Jerusalem, un citoyen français voit figurer comme ville de résidence ou de naissance le nom de Jerusalem mais dans la partie réservée au pays, rien n’est inscrit !
Voilà comment à l’écho de ceux qui crient  » mort aux juifs » au Caire , répond la non- reconnaissance de fait et dans les actes de Jerusalem comme capitale d’Israel, voir même comme ville d’Israel .
AU CAIRE ON CRIE SA HAINE DU JUIF ET ON VEUT DEJUDAISER JÉRUSALEM , AU QUAI D’ORSAY, ON FAIT DE JERUSALEM ET DE SES HABITANTS JUIFS, DES APATRIDES ET DES CITOYENS SANS TERRE.
Voilà comment, le monde libre pensant servir la paix, se met au service des intégristes et des ennemis de la démocratie qui surfant sur la révolte des peuples, ont décidé de créer le chaos et de relancer le Jihad.
La bataille pour Jerusalem est à nouveau relancée, tous les démocrates honnêtes et les croyants de toutes religions, qui ont retrouvé la liberté de prier dans leurs lieux saints depuis la réunification de Jerusalem sous souveraineté israélienne, doivent se mobiliser aux côtés d’Israël car il y a danger.

Gil Taïeb
4 décembre 2011


Publié 4 décembre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , , ,

L’ambassadeur Daniel Gal reçoit Gil Taieb à son domicile privé

Une partie de l'assistance venue écouter Gil Taieb chez l'ambassadeur Daniel Gal



Dans le cadre d’une campagne électorale très réussie qui s’est déroulée durant le mois de septembre en Israël, l’ancien Ambassadeur d’Israël Daniel Gal et son épouse Yaël recevaient chez eux dans la soirée du 25 septembre, une soixantaine d’invités pour leur présenter le candidat qu’ils soutiennent de tout cœur pour les futures élections législatives françaises en Juin 2012 le candidat très connu , aimé et favori des franco- israéliens : le docteur Gil Taieb
Dans une présentation très brève du candidat, l’Ambassadeur Gal a précisé qu’il organisait cette soirée afin d’exprimer au nom de nombreux franco israéliens une reconnaissance immense et profonde pour le travail aussi bien social que communautaire accompli par Gil Taieb au sein de la population d’Israël comme il le fait au sein de la communauté juive de France .
Daniel Gal a ajouté que Gil n’a pas attendu que les revendications de justice sociale soient à l’ordre du jour ces derniers mois pour se mobiliser.
Voilà 20 ans que Gil Taieb se consacre entièrement à une œuvre inlassable et louable pour le bien être des soldats d’Israël ; pour la population israélienne avec des actions remarquables telles que les opérations Lunettes ou les opérations cartables dans les différentes localités d’Israël.
Daniel Gal a ajouté que Gil était toujours présent pour combattre et défendre l’image et le renom d’Israël en France et qu’une fois élu il continuera de poursuivre cette mission dont il est devenu un expert très connu et apprécié.
Pour conclure, Daniel Gal a déclaré que les franco israéliens ont besoin à Paris d’un représentant habitué à lutter pour obtenir gain de cause pour leurs problèmes de retraites, de nationalités, de sécurité sociale, de tous ces droits sociaux qui les préoccupent.
Daniel Gal a conclu avec l’expérience d’un ambassadeur ‘’qu’on ne vote pas pour un candidat sur des promesses mais pour un candidat avec un actif impressionnant durant ces deux dernières décennies’’
Daniel Gal a invité ensuite Gil Taieb à prendre la parole devant ses invités.
après un présentation des grandes lignes de son action à venir , le docteur Taieb a répondu avec toute la transparence désirée aux nombreuses questions de la part des invités faisant preuve de toute l’ honnêteté intellectuelle souhaitée .
De par les interventions pertinentes et avisées du public on pouvait discerner chez lui un intérêt très profond sur la future mission du candidat. Une soirée qui a permis aux personnes présentes de mieux connaitre le candidat, apprécier son travail accompli et l’assurer de sa confiance pour sa future mission de députe.
Ces 20 dernières années sont les garantes de son travail demain à l’assemble nationale française.


Publié 24 octobre 2011 par gt2012 dans Sur le terrain

Tag(s) associé(s) : , ,

Netanya: Chronique d’une campagne électorale…Française

Jeudi 22 Septembre, au sein du centre A.M.I.T, la campagne électorale de Gil TAIEB pour le poste de député dans la 8ème circonscription a pris son envol pour la ville francophone la plus importante d’Israël avec Ashdod : Netanya.
Cette soirée a été organisée par l’antenne locale: le Dr Marc Haviv, Albert Gamliel, spécialisé en fiscalité France-Israël, Paul Sayada, et Charles Cohen, spécialisé en droit social et retraite pour les français de l’étranger.

Ce fut l’évènement politique du moment :
La salle était comble grâce a plus de 200 personnes qui ont répondues présentes!
Ce qui fait le plus de Gil Taieb dans ces élections françaises c’est d’avoir le soutien de personnalités israéliennes qui ont pris position en sa faveur, convaincue de l’importance de ces élections pour les français d’Israël mais aussi pour l’Etat d’Israël. Il est important de noter la présence de Dany Shek et Daniel Gal, tous deux ambassadeurs d’Israël, ainsi que celle de Pierre Besnainou, Président du FSJU.
Les israéliens français doivent savoir qu’avec GIL TAIEB comme député ce sont des israéliens qui habitent en Israël qui seront leur relais, leur contact, leur référent.
Gil Taieb s’est assuré le soutien actif d’experts dans tous les domaines concernant la
bi-nationalité et aux problèmes qui y sont liés: Les retraites, les impôts, les successions, les aides financières aux familles en difficulté, les reconnaissances de diplômes, les bourses et les échanges pour les étudiants, sans oublier l’enseignement du français.
Gil Taieb a également évoqué ses prochains déplacements en Grèce et Italie, en notant combien la situation économique de la Grèce était grave et combien il comptait s’investir avec son savoir-faire dans le domaine du social dans ce pays.
Cette soirée fut riche par l’exposé et la détermination sans faille de Gil TAIEB, les interventions des différents invités, les questions pertinentes du public et les réponses des spécialistes présents à cette soirée. Elle s’est conclue après plus de deux heures d’intérêt profond de la part du public.
Le public et toute l’équipe de campagne ont pu se retrouver et discuter encore tard dans la soirée autour d’un délicieux buffet. Nous avons noté la présence de la presse écrite israélienne qui a compris l’importance des élections françaises pour les français d’Israël mais qui a aussi remarqué parmi les candidats la personnalité et le travail exceptionnel de Gil Taieb.Le célèbre Rav Ifergan est également venu saluer et encourager Gil Taieb dès le début de la soirée.
C’est indéniable : Le rendez-vous de Netanya fut une très grande réussite.


Publié 6 octobre 2011 par gt2012 dans Sur le terrain

Tag(s) associé(s) : , , ,