Mobilisez vous ! Aux élections législatives, choisissez le vote utile et indépendant ! Choisissez une autre voie !


Mobilisez vous !
Aux élections législatives, choisissez le vote utile et indépendant !
Choisissez une autre voie !

Aujourd’hui, les Français ont choisi François Hollande à l’issue d’une campagne difficile.
La démocratie s’est exprimée.
Je veux saluer cette victoire et lui souhaiter de réussir pour la France.
Je veux féliciter le discours digne de Nicolas Sarkozy appelant à la cohésion nationale.
Nous perdons un grand serviteur de la France.
La faiblesse de la participation en Israël démontre que la candidate investie par l’UMP, Valérie Hoffenberg, n’a pas réussi à rassembler et à mobiliser tous ceux et toutes celles qui avaient l’opportunité de s’exprimer.
Elle n’a pas réussi à motiver son électorat potentiel et de ce fait porte une part importante de responsabilité dans la défaite de Nicolas Sarkozy.

Le résultat montre une France divisée et séparée.
Notre devoir sera de contribuer avec vigilance à cette reconstruction.

Lors du 1er tour, nous avons observé une poussée inquiétante  de l’extrême gauche et de l’extrême droite.
La montée des extrémismes doit nous interpeller et est un des signes d’une France qui va mal et qui ne s’est pas sentie écoutée.
Ce phénomène est d’autant plus grave lorsque l’on voit la montée en puissance de ces partis extrêmes dans toute l’Europe !
Nous ne pouvons regarder cela sans nous inquiéter et sans prendre nos responsabilités.
Le clientélisme et le populisme des partis extrémistes, de gauche comme de droite, mettent en danger nos démocraties.
La chasse aux voix communautaires a fait le berceau des ennemis de la liberté.

Il y a quelques jours à Londres, lors des élections municipales, Ken Livingston, s’est vu écarté de justesse de la mairie grâce à une mobilisation salvatrice et forte qui a permis la victoire du conservateur Boris Johnson. 60000 voix à peine ont fait la différence.

Livingstone, l’apprenti sorcier, incendiaire et antisémite a certes perdu cette bataille mais la guerre n’est pas gagnée.
La fracture et la haine intercommunautaire qu’il a installées au sein de la société londonienne, ne sont pas prêtes à cicatriser.
L’antisémitisme faisant recette, d’autres n’hésiteront pas à l’utiliser.

Un autre élection, signe inquiétant qui ne peut nous laisser indifférent, est la montée en puissance d’un parti Néo Nazi en Grèce.
Dans une Grèce, victime d’une gestion lamentable et de l’absence de contrôle, le peuple, dans un geste de rejet du bi-partisme qui les a conduit à la faillite, refuse d’être le bouc émissaire de cette crise qui l’étrangle et cherche à exprimer son désarroi.

Le peuple grec ayant payé le prix fort de la liberté lors de la seconde guerre mondiale et s’étant battu avec force et courage contre l’envahisseur nazi, ne peut tolérer ce retour triomphant des héritiers de l’oppresseur. Nous nous devons de l’aider et de le soutenir dans ce combat légitime.

Il y a urgence car dans nombreux pays les vieux démons se réveillent.

Dans toute l’Europe, les clignotants rouges s’allument et nous ne pouvons les ignorer !
Nous ne pouvons feindre de ne pas savoir et de ne pas entendre ces cris et ces plaintes venant de ceux qui souffrent et se sentent abandonnés.
Nous ne pouvons les laisser tomber dans les bras diaboliques de ceux qui prospèrent dans le malheur des plus faibles.
Nous devons tous prendre nos responsabilités !

Les élus doivent être conscients du rôle qu’ils ont à jouer.
Ils se doivent de retrouver la confiance de ceux qui sont perdus.
Nous devons remettre l’humain au centre de nos préoccupations.
Tout en étant forts, intransigeants et sans concession vis à vis des extrémistes, ils doivent s’engager pour plus de justice, d’équité, de solidarité et de vérité.
Notre société ne pourra survivre aux mensonges, aux promesses sans lendemain et à l’abandon de nos valeurs.
Pas une concession ne doit être faite aux populistes de gauche et de droite qui jouent avec le feu en attisant les haines et permettent aux menaces islamistes radicales et fascistes de gangrener nos sociétés.
Une élection vient de se terminer pour laisser la place à une autre, tout aussi essentielle, l’élection législative.
Au lendemain de ce changement de Président, je veux, plus que jamais, marquer mon engagement républicain pour défendre des valeurs et des principes.
Je veux à travers ma candidature rassembler toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans mon action guidée par une idée forte de la justice sociale.

Gil Taïeb
http://www.giltaieb2012.fr

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :