Archives de mars 2012

A Toulouse et à Montauban c’est le Djihad qui a tué



Il y a une semaine, nous avons vécu l’horreur absolue.
Après l’assassinat de sang froid de trois militaires français dans les rues de Toulouse et de Montauban, quatre juifs, un jeune père de famille et trois jeunes enfants étaient abattus dans l’école Ozar Athora de Toulouse.
Sept meurtres, sept exécutions qui ont choqué toute la nation et glacé le sang de toute la communauté juive qui revivait en quelques minutes les pires traumatismes de son histoire.
Tel un prédateur, une bête immonde, Mohamed Merah avait méthodiquement et froidement décidé de faire couler le sang juif !
Ces enfants ont rejoint la longue liste du million et demi d’enfants exterminés par la barbarie nazie et celle de ses complices. Ils rejoignent aussi, les centaines d’enfants d’Israël, qui de Maalot à Itamar ont été sauvagement assassinés au nom de l’antisémitisme moderne : l’antisionisme.

En mars 2012, dans les rues de notre pays, vivent et circulent des êtres prêts à tout pour semer l’horreur et l’effroi.
Des meurtriers façonnés et formés par les puissances du Mal sèment la mort dans les rues de New York, de Buenos Aires, de Bombay ou de Jérusalem.
En mars 2012, un terroriste islamiste, formé dans les montagnes afghanes et pakistanaises, qui a grandi et vécu dans une rue tranquille de Toulouse, s’est mis en marche au nom du Djihad pour frapper la France et tuer des juifs.
L’ assassin détestait la France des Lumières et des Droits de l’Homme.
Il détestait la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.
Il détestait la démocratie.
Il haïssait les Juifs.

Mais depuis mercredi, le visage de l’assassin a remplacé sur nos écrans et dans tous nos journaux celui de ceux qu’il a sauvagement abattus. Le monstre est en vedette: on nous le montre souriant, on nous parle de son dernier combat, de sa résistance durant 32 heures, on nous dit qu’il est  » mort les armes à la main »
Tout ceci me révolte et m’indigne. Par la publicité qui lui est faite, cet assassin a gagné une dernière bataille.
Il faut arrêter cela et dénoncer la monstruosité sanguinaire de cet être abject, sa détestation pour la France et son antisémitisme viscéral. Il faut que son visage disparaisse et que son nom soit à jamais effacé et rayé du grand livre de l’Humanité.

Nous devons crier haut et fort :
Non au terrorisme
Non à l’antisémitisme
Non à l’ antisionisme
Non aux ennemis de la liberté.

Notre devoir est de brandir partout les portraits de ces sept victimes innocentes.
Il faut raconter leur histoire, rappeler leur noms et leur âges.Comme pour les millions de juifs exterminés lors de la Shoa, nous devons nous souvenir à jamais, des noms et des visages de ceux qui ne grandiront jamais plus ou ne verront jamais plus grandir leurs enfants.
Mohamed Legouad, 23 ans
Iman Ben Ziaten, 30 ans
Abel Shenouf, 25 ans
Myriam Monsenego, 7 ans
Arieh Sandler, 5 ans
Gabriel Sandler, 4 ans
Jonathan Sandler, 30 ans

Gil Taïeb
http://www.giltaieb2012.fr

Publicités

Publié 26 mars 2012 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

La barbarie a frappé à Toulouse


La communauté juive est sous le choc. Quelle que soit la proximité éventuelle avec les meurtres des soldats de Montauban. La dimension antisémite est une évidence. Le criminel a choisi cette école et à cherche à tuer des juifs. La description faite par les proches des victimes montrela véritable personnalité de ce monstre sanguinaire. Froid, pourchassant les enfants et les abattant à bout portant. La communauté est meurtrie, choquée, en colère,révoltée et la France est une fois de plus bafouée par les vieux démons du racisme et de l’antisémitisme.
Nous pensons à toutes les victimes et à leurs familles. Nous pleurons ces êtres arrachés à la vie et victimes de la folle haine antisémite. Nous avons une pensée fraternelle pour les familles des soldats français. Nous sommes mobilisés pour apporter notre soutien aux familles et attendons que tout soit fait pour arrêter cet animal sans coeur et pétri de haine et de racisme.
Le souvenir de ces enfants marquera à jamais la communauté juive de France et la République. Nous devons être unis et intraitables avec ces fossoyeurs de l’Humanité.
Qu’ils reposent en paix

Dr Gil Taïeb

http://www.giltaieb2012.fr

Publié 20 mars 2012 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , ,

La signature de la honte, par Gil Taïeb



La signature de la honte

Il y a quelques jours, la presse se faisait l’écho de l’obtention par la candidate du FN des 500 signatures nécessaires à sa participation à l’élection présidentielle prochaine.
Ainsi, se termine le feuilleton médiatique de cette candidature dont l’épilogue ne faisait aucun doute dans l’esprit de tous.
Travaillant à la fois son message de force et la victimisation, Mme Le Pen, jouait, avec talent, le rôle de la candidate à abattre.
Depuis le début de sa campagne et sa prise de contrôle du FN, Mme Le Pen, alterne, les déclarations et les signes rassurant son électorat traditionnel tout en cherchant à plaire aux déçus et indécis.
Telle une chasseuse aguerrie, elle a cherché à faire de bonnes prises !
Après avoir réussi un premier coup de maître en attirant vers elle, le très médiatique Me Collas, elle n’avait de cesse de chercher  » son juif ».
Multipliant les tentatives de séduction, réussissant presque à en convertir certains, sa chasse en terre de France ne fut pas concluante.
Bien conseillée par ceux qui n’osent encore assumer leur tendance, elle s’est retournée vers Israël, cherchant ce  » bon juif docile » qui lui servirait de certificat de respectabilité.
Nombreux furent les essais infructueux jusqu’à ce jour malheureux qui l’a vu atteindre sa cible : un élu à l’ assemblée des français de l’étranger, ancien responsable UMP en Israel, frustré et déçu de ne savoir s’il pourra se présenter faute de moyens et de soutiens, s’ est précipité volontairement dans le filet qui lui était tendu.
Pauvre homme, au demeurant agréable mais à bout de souffle et souffrant tant de non reconnaissance.
Un homme qui a choisi la lumière du diable pour tenter de briller une dernière fois.
Il fut si souvent dernier, qu’il a accepté le pire pour devenir une fois Le Premier !
Le premier Franco-Israélien, juif de surcroit, à donner sa voix au FN !
Quelle tâche sur le drapeau de nos valeurs républicaines et sur notre livre d’Histoire.
Quel affront à ceux qui ont souffert et péri sous le joug des théoriciens de la famille Le Pen.
Quel déshonneur pour ce monsieur qui ferait bien de lire ce qu’écrivent déjà les sites de l’extrême droite française.
Un exemple parmi tant d’ autres sur le site  » La Flamme » ce jeudi 14 mars:
 » Mr Sylvain Semhoun semble être motivé par une misérable affaire de vengeance, Loi du Talion, lui qui avait fondé l’antenne UMP de Jérusalem en Palestine occupée , n’a pas digéré d’avoir été écarté au profit de sa coreligionnaire Valérie Hoffenberg  »
Ou encore et je cite:
« on note que la présidente du parti, n’hésite pas à accepter ce parrainage et à s’en servir pour se faire de la pub, alors même qu’elle émane d’un étranger possédant la double nationalité contre laquelle elle s’est prononcée  »

Triste choix que celui de Mr Semhoun, qui a accepté la compromission avec un parti xénophobe dont la nature n’a pas changé malgré les maquillages de sa figure de proue.

Dr Gil Taïeb
Candidat indépendant centriste aux élections législatives dans la 8ème circonscription des Français de l’Etranger

http://www.giltaieb2012.fr

Publié 18 mars 2012 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,

Discours de Gil Taieb devant les Français de Grèce

Les Français de Grèce, prisonniers de la plus grave crise financière européenne, ne doivent pas être exclus de la solidarité nationale
Depuis le début de la crise financière de 2007, la Grèce est gravement touchée par l’extension de la crise financière qui touche l’Europe et le Monde. Les plans d’austérité se succèdent étouffant peu à peu ce qu’il reste d’activité économique dans le pays.
Nos compatriotes ne doivent pas être abandonnés à leur sort, même si la France elle-même connaît des difficultés économiques croissantes.
Je suis votre candidat pour que votre voix porte jusqu’à Paris. Au cœur d’une crise d’abord financière, puis économique et aujourd’hui sociale, la Grèce est durement affectée. Outre la solidarité européenne qui s’exerce pour trouver des solutions à l’hyper-endettement du pays, la France doit s’intéresser aussi aux difficultés que peuvent connaître ses citoyens établis en Grèce.
Je suis venu pour vous rencontrer, vous écouter et vous dire pourquoi et comment votre député agira pour faire connaître vos préoccupations et relayer – avec force et engagement – les demandes que vous pourrez exprimer.
J’ai un long vécu de l’aide et de l’engagement social que je souhaite mettre aujourd’hui à la disposition de tous ceux qui pourraient souffrir de la crise, mais aussi à tous ceux qui veulent réussir la reconstruction économique d’un pays d’adoption qu’ils aiment. Ceux-là aussi, la France doit pouvoir les soutenir, au nom de son idéal républicain, mais surtout de son projet européen.
Chaque Français qui réussira ici aidera l’Europe à sortir la Grèce de ses difficultés. Il faut le faire savoir pour recueillir le soutien de la France. Ce sera une part importante de ma mission, si vous m’accordez votre confiance.
Nullement inféodé à un parti politique établi, je dispose d’une liberté de parole sur laquelle vous pourrez compter pour mieux faire connaître les réalités que vous vivez ici en Grèce.

C’est une chance pour les Français de Grèce, saisissez-là !

ur le plan social, la population est exsangue : des mesures d’austérité draconiennes et brutales ont suivi le laxisme créé par le surendettement qui a poussé les Grecs à consommer plus qu’ils ne produisaient. On assiste à une détérioration grave de la situation de l’emploi et les coupes drastiques dans les dépenses sociales laissent de nombreux Grecs sans ressources, ni aides appropriées.

On comprend que l’engagement de ramener le stock de dettes à 120% du PIB en 2020 soit particulièrement difficile pour un pays dont les infrastructures sont insuffisantes ou absentes pour relancer la croissance :
• Les estimations qui circulent indiquent un besoin vraisemblable de 170 milliards d’euros supplémentaires d’ici 2014.
• On parle de la mise sous tutelle du pays en une sorte de territoire administré de l’UE qui ne dirait pas son nom.
• Les concours du FMI, malgré les effets d’annonce, demeurent limités. Les facilités élargies de crédit promises ont du mal à se mettre en place.
• Tout ceci devrait hypothéquer les élections d’Avril qui deviennent un enjeu pour porter au pouvoir un « front du refus » des mesures d’austérité.
• Certains s’interrogent s’il n’aurait pas fallu constater un défaut de paiement anticipé de la Grèce pour activer la mise en œuvre des CDS Grecs (contrat d’assurance relatif aux titres émis). Mais aujourd’hui, 50 à 60 milliards d’euros de CDS apparaissent dérisoires comparativement à une dette qui s’est rapidement détériorée pour atteindre aujourd’hui 350 milliards d’euros. Il est certain que la question se poserait différemment si le montant notionnel des CDS souscrits pour la dette grecque s’élevait à plusieurs centaines de milliards d’euros.
Je ne suis pas économiste, mais suffisamment en prise avec la vie de mes concitoyens pour identifier un faisceau de difficultés et de tensions qui ne demandent qu’à déborder le seul domaine de l’économie.

Montée des risques géopolitiques dans la région ?
La dimension géopolitique des difficultés de la Grèce et de la montée des tensions sociales dans le pays m’interpelle. Si je suis élu, j’aurais à me préoccuper du sort des Français dans cette région de l’Europe du Sud-Est, un carrefour important entre l’Europe du Nord et l’Europe de la Méditerranée Orientale.

Depuis le début du XXe siècle, la question des minorités est une cause de troubles récurrents dans cette région et je suis conscient que les troubles économiques et sociaux viennent réveiller ces questions.
La France, qui a toujours été présente dans cette région, se doit d’anticiper ces évolutions, d’y maintenir une zone de prospérité pour écarter un regain de tensions politiques et sociales.
Si vous regardez une carte, seulement 97 kilomètres séparent Chypre de la Syrie dont les populations sont victimes d’une répression sanglante et massive inadmissible qui s’ajoute aux difficultés humanitaires de la région. Surtout, nous devons rester vigilants au renouveau possible d’anciens foyers de tensions : tensions gréco-turques dans la mer Égée à l’Est et en Thrace au Nord-Est, tensions gréco-macédoniennes au Nord, tensions gréco-albanaises au Nord-Ouest. Gardons en mémoire que nous sommes dans les Balkans.
Les français qui ont choisi de vivre en Grèce, comme en Turquie ou en Israël doivent pouvoir le faire sereinement, tant sur le plan économique que sur le plan de la stabilité politique. Ceci est mon principal objectif pour les Français de la Méditerranée Orientale que je souhaite représenter.
Mon rôle sera aussi d’alerter les responsables politiques en France des risques que la profonde crise économique que traverse la Grèce n’entraine pas ces dérives dangereuses, mais qui s’amorcent.
Le ressentiment germanophobe des Grecs ou la recherche de vieux démons ethniques pour exorciser la crise doivent être pris au sérieux. Les peuples européens – et leurs représentants politiques – ne peuvent rester dans leur mutisme actuel face à un rejet violent des potions amères qui sont infligées au peuple Grec.
Vous allez pouvoir élire un député pour faire entendre ces tensions, la manière dont vous les vivez et les soutiens que vous attendez de la communauté nationale à laquelle vous appartenez.
Je suis à votre écoute :
A votre écoute sur votre situation économique personnelle et de la manière dont vous êtes ou non touchés ;
A votre écoute sur les questions sociales de retraite, d’accès aux soins, de besoin de solidarité, etc. ;
A votre écoute sur l’avenir des projets que vous avez entrepris ici et qui pourraient être à risque alors qu’ils représentent pour vous des années d’efforts ;
A votre écoute sur l’éducation de vos enfants et leur apprentissage du Français ;
A votre écoute pour maintenir un lien culturel fort entre la France et la Grèce malgré les difficultés actuelles.

Publié 18 mars 2012 par gt2012 dans Revue de presse

À vous les enfants d’Israël


À vous les enfants d’Israël

Ce matin, c’est aux enfants du sud d’Israël que je pense.
Ce matin encore les sirènes ont retenti et ils ont été obligés, une fois de plus, d’aller se réfugier dans des abris.
Depuis vendredi, se sont plus de 137 missiles qui ont été tirés depuis Gaza vers le sol Israélien.
37 d’entres eux se dirigeaient vers des zones habitées.
Tout d’abord il faut féliciter et se réjouir de la technologie israélienne,qui grâce au système « Dôme de Fer » a réussi l’interception de près de 93% de ces missiles assassins.
Ce succès fondamental ne peux faire oublier le traumatisme que laisseront ces sirènes et ces tirs dans la mémoire de ces milliers d’enfants.
Les terroristes de Gaza n’ont de cesse de provoquer Israël et relance régulièrement leur musique infernale et macabre, cherchant à semer la mort.
137 missiles en 3 jours, des milliers d’ Israéliens dans les abris, telle est la réalité et toujours pas de condamnation forte, de mobilisation massive ou d’indignation de tous les biens pensants qui confirment une fois encore leur peu de compassion pour cette population juive vivant sur sa terre.
Face à ces silences et à ces tirs, Tsahal réagit et légitimement bombarde les cibles ennemies.
Dans nos journaux, dans nos télévisions et sur les ondes de nos radios françaises, on nous parle de  » regain de tension au proche orient » de  » risque d’escalade de la violence » et on nous montre des images de Gaza bombardé !
De qui se moque-t-on ?
Ou sont les images de ces enfants israéliens pleurant et courant vers les abris ?
Ou est ce son de la sirène retentissante?
Ou est le son d’un missile frappant une maison ?
À l’heure de l’information immédiate, l’absence de ces réalités est une insulte à la vérité.
Les enfants israéliens intéressent visiblement moins que tous les autres enfants du monde
Ou plutôt sont ils coupables de vivre sur leur terre et d’avoir des dirigeants qui les protège plutôt que de les offrir en sacrifice ?
Un enfant israélien courant vers un abri et en sortant vivant est certainement moins vendeur qu’un enfant recouvert de sang ! Mais c’est comme cela que nous l’aimons !
Heureusement, Israël se conduit de manière exemplaire vis à vis de son peuple et sait que seule son armée peut garantir l’avenir de ses enfants.
Face à cette agression, nous sommes en droit d’exiger la vérité et de nous insurger contre ce silence révoltant de tous les politiciens en campagnes qui par souci électoral se taisent et ne condamnent pas ces terroristes islamiques de Gaza.
S’ indigner pour les palestiniens ou stigmatiser le Halal et le cacher est certes moins porteurs que d’avoir le courage de dire et de répéter que Gaza est occupé par le gouvernement terroriste du Hamas, mais serait tellement plus digne !
Ce matin, je pense à ces milliers d’ enfants israéliens qui n’iront pas à l’école non pas par plaisir mais parce que leur vie est en danger.

Dr Gil Taïeb
Candidat aux élections législatives dans la 8ème circonscription des Français de l’Etranger

http://www.giltaieb2012.fr

 

Publié 11 mars 2012 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,

Ce serait très important de voir Gil Taieb élu a l’Assemblée Nationale Française – Hadashot À Galil [24 février 2012]

Au mois de juin prochain des élections législatives se dérouleront, après les élections présidentielles qui se tiendront au mois d’avril.
Le président Sarkozy et le gouvernement français ont décidé d’octroyer 11 sièges pour des députés qui seront élus par les citoyens français résidant hors de la métropole française.
Le docteur Gil Taieb est un des candidats et espère être élu grâce aux voix des citoyens français résidant en Israël.

Par Herzl Ben Asher

Le docteur Gil Taieb chirurgien-dentiste âgé de 53 ans vivant a Paris, père de trois enfants est l’époux de Karen conseillère de Paris.
Le docteur Gil Taieb est parmi les personnalités les plus influentes de la communauté juive de France de ces deux dernières décennies remplissant les fonctions de vice président de la communauté ( FSJU), président fondateur de l’organisation AMI.
Ici chez nous en Israël il est célèbre en tant que président et fondateur pour la France de l’association pour le bien être des soldats de Tsahal [forces de défense d’Israël]
La maison du soldat de Kyriat Shmone dans sa conception actuelle a été construite par Gil Taieb grâce a des investissements de plusieurs millions de dollars U.S
Le docteur Taieb parle couramment le français, l’anglais et l’hébreu, langue qu’il a acquise durant ses très nombreuses visites en Israël. Le docteur Taieb est aussi connu a Kyriat Shmone pour avoir redonner la vue a de très nombreux habitants de la ville lorsqu’il a organise il y a quelques années avec un groupe d’amis opticiens et optométristes venus de France des contrôles de la vue et l’octroi de lunettes ; tout cela bien sur gratuitement a des personnes indigentes ainsi qu’aux nouveaux arrivés en Israël. Il a d’ailleurs répété cette opération dans de nombreuses localités d »Israël et chaque fois pour des milliers de personnes.
Gil Taieb est doté d’une énergie sans bornes, exubérant mais très courtois et sympathique aussi bien avec ses amis que ses collègues
Son engagement au service des autres fait partie intégrale de sa personnalité.
Cela est vraiment inné chez lui
Son action au service des autres ne connait pas de frontières ni limites du nord au sud. On à l’impression qu’il est là prêt à bondir au moindre appel à l’aide ou à un soutien et pas seulement financier. Gil est doté d’un don exceptionnel d’expression et d’initiative pour promouvoir des opérations, qualités innées qu’ont notées très rapidement les grands de ce monde aussi bien que les leaders israéliens.
C’est dernièrement que le Président Sarkozy a décidé d’octroyer 11 sièges a l’Assemblée nationale française a des représentants des citoyens français vivant en dehors de la métropole. Chaque citoyen français pourra élire ainsi son candidat.
Selon les chiffres publies par le ministère de l’intérieur français 2 millions et demi de citoyens français vivant a l’extérieur de la France pourront donc voter dans une des onze circonscriptions qui ont été fixées et définies.
Le docteur Taieb est candidat pour un de ces sièges dans la circonscription qui englobe Israël, l’Italie, la Grèce, la Turquie et Chypre comptant une centaine de milliers d’électeurs. Cette circonscription dénommée la huitième circonscription dans laquelle Israël le plus grand nombre de détenteurs de la nationalité française. Le candidat qu’ils éliront sera la porte parole de leurs problèmes et doléances.
Dans ce monde de la globalité dans lequel nous vivons la décision du Président Sarkozy revêt une importance toute particulière car cela permettra à un représentant comme Gil Taieb juif et Sioniste fervent, de défendre et d’affronter la vague d’antisémitisme qui déferle sur l’Europe
Les ennemis d’Israël se croient tout permis en Europe aussi bien dans les universités que contre les communautés juives.qui ne sont pat pas toujours protégées.
Israël est le cinquième pays au monde pour le nombre de français ayant le droit de vote après la Belgique, la Suisse, le Royaume Uni et les Etats Unis.
Cette semaine nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec le Docteur Gil Taieb sur ses activités et projets en vue de ces élections a l’assemblée Nationale qui se tiendront
Au mois de juin prochain.
– Docteur Taieb .Qu’est ce qui vous motive à porter votre candidature comme député a l’Assemble nationale française?
Docteur Taieb : Le processus initié par le président Sarkozy est très important car la France en tant que Grand pays a deux millions et demi de citoyens vivant à l’étranger avec lesquels elle veut maintenir un lien étroit en se basant sur le fait qu’un français reste toujours français.
Et à quoi cela mène ?
-Docteur Taieb : Les français qui vivent à l’étranger vivent des réalités différentes mais ont des intérêts communs. Le président Sarkozy désire qu’ils aient des représentants authentiques.
Cette élection sera l’occasion pour ceux qui auraient oublié la France de leur rappeler le fait qu’ils sont encore français et qu’ils ont des droits mais aussi des devoirs. En tant que personne aimant et sympathisant avec Israël je veux faire entendre la voix d’Israël à l’Assemblée nationale française car c’est très important.

Le docteur Taieb est un sioniste enthousiaste tel que nous l’avons déjà mentionné mais il faut entendre avec quelle passion il nous parle pour comprendre jusqu’à tel point il est passionné pour Israël. « Il faut qu’il y ait une très grande force partout dans le monde contre les antisémites et les ennemis d’Israël .L’Assemblée Nationale française est une place importante et essentielle ou nous devons être présents. » nous confie Gil Taieb avec son enthousiasme légendaire.

Quel est a votre avis le sujet le plus important qu’il faut soulever actuellement a l’assemblée Nationale?
Docteur Taieb :  » il y a plusieurs sujets qui intéressent particulièrement les français vivant en Israël et a l’étranger en générale :
C’est le problème des retraites, la couverture sociale (les médicaments) l’éducation et la culture. La France est un pays dans lequel la politique sociale est très importante et chaque citoyen doit y avoir droit et ce quelque soit le lieu de sa résidence à partir du moment où il a cotisé. Il existe certaines prestations dont bénéficient les citoyens français dans certains pays alors que ceux d’Israël ne les perçoivent pas du tout.
Il faut une égalité totale des droits pour tous les citoyens
D’autre part, il y a une crise économique très sérieuse dans le monde et aussi dans les relations avec l’Iran. Les médias dans le monde présentent toujours une image déformée contre Israël. La voix d’Israël ne se fait pas entendre et notre vérité ne parvient pas aux oreilles de tout le monde. Je veux être le porte parole à l’assemblée nationale de tous les Français de la circonscription et des franco- israéliens, en assumant mon sionisme ajoute le docteur Taieb.

Comme il a été précédemment mentionné, ces élections se dérouleront au mois de juin. Le docteur Taieb est sur le terrain afin de convaincre le maximum d’électeurs de lui accorder leur voix en tant que représentant indépendant ; il ne se présente sous l’étiquette d’aucun parti.
Ses nombreux amis dans la communauté française et plus largement en Israël déclarent: « Nous pensons que Gil Taieb en tant que personne très appréciée dans la communauté française en Israël qui est engagé à fond dans la défense de l’image d’Israël et dans l’action sociale en faveur de ses habitants. Il est le seul candidat qui réussira à nous représenter à l’assemblée nationale ».

Légendes des photos : Le président Shimon Péres et d’autres personnalités importantes au cours d’une cérémonie à laquelle le docteur Taieb prit part
Avec Ariel Sharon, ancien premier ministre
Avec le General en chef Gaby Ashkenazy ancien chef d’état major de Tsahal

Publié 4 mars 2012 par gt2012 dans Revue de presse