JUSTICE POUR LEE ZEITOUNI


Le 16 septembre 2011, Éric Yann Robic et Claude Isaac Khayat renversaient à Tel Aviv, la jeune Lee Zeitouni, l’écrasaient avec leur 4×4 et prenaient la fuite.
Laissant derrière eux le corps inanimé de cette jeune et belle femme de 25 ans qui respirait la joie de vivre.

Éric Yann Robic et Claude Isaac Khayat , ce 16 septembre, ont non seulement tué Lee Zeitouni , mais se sont lâchement enfuis et sont aujourd’hui en France !

Les images de leur départ précipité de l’immeuble dans lequel ils résidaient et les déclarations dans lesquelles ils déclaraient : » que bien que regrettant leur acte, ils n’avaient pas l’intention de croupir 20 ans dans une prison israélienne « , raisonnent encore dans nos mémoires.

Bénéficiant de la non existence d’un accord d’extradition entre la France et Israëel , les 2 suspects, conseillés par leurs avocats, échappent jusqu’à ce jour à la justice malgré le mandat international émi contre eux.

Cette situation laisse un goût amer et révoltant d’injustice et vendredi 10, un millier d’israéliens manifestaient à Tel Aviv pour réclamer :  » Justice pour Lee  »

Aujourd’hui, nous attendons tous que soient enfin arrêtés et jugés ces 2 êtres abjects sans foi ni loi.
Mais, nous avons aussi un rôle à jouer et comme l’a écrit David Goldstein, nous devons aujourd’hui agir et « les enfermer dans une prison psychique, une prison sans toit, une prison sans mur mais sans sortie non plus »

Cette prison, nous devons tous ensemble la construire et la bâtir !
Il faut que leurs photos soient publiées et placardées partout dans les rues, dans les magasins, dans la presse, dans toutes les communautés et dans toutes nos synagogues, afin que le France entière sache et connaisse le nom et le visage de ces monstres qui ont fuit après avoir semé la mort.

Aujourd’hui, 3 mois sont passés et la panique de l’instant ne peut être évoquée.
L’espoir de les voir prendre conscience de leur acte honteux est abandonné.
Les jours qui ont suivi le drame, nous espérions qu’ils allaient recouvrer la raison et accepter de répondre de leur acte certes non prémédité mais qui a tué.

3 mois plus tard, Éric Yann Robic et Claude Isaac Khayat sont libres alors que toute une famille pleure celle qui leur a été enlevée .
Comme ces milliers d’Israéliens et comme le déclarait Mr Christophe Bigot, ambassadeur de France en Israël, une issu doit être trouvée.
En attendant ce jour, je vous invite tous à agir afin que ces monstres fuyards ne puissent trouver le sommeil.
Je vous encourage à afficher leurs portraits afin que devant se dresse ce mur de prison psychique qui les conduira demain à répondre devant le ciel et les Hommes de leur ignominie.

Gil Taïeb
Candidat pour la 8ème circonscription aux élections législatives de 2012

http://www.giltaieb2012.fr


Publicités

Publié 11 décembre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :