Archives de décembre 2011

Gil Taïeb: Chassez le naturel, il revient au galop !


A peine sorti de prison, le Franco-Palestinien Salah Hamouri, dont les Communistes, les Verts et autres antisionistes ont fait leur héros, déclarait lundi 19 décembre : « le Rabbin Ovadia Yossef mérite de mourir »
Voilà comment ce terroriste répond au geste généreux qu’a effectué celui-là même qu’il a voulu assassiner et qui lui a accordé son pardon.

Nous avons tous à l’esprit l’image de ce jeune turc qui avait tenté de tirer sur le pape et qui après avoir purgé sa peine était venu demander pardon !
Une belle image qui a fait le tour de la planète.

Mais là il n’en est rien ! La haine est plus forte que la raison.
Les soutiens que ce terroriste recevait le confortaient dans sa doctrine.
Sa déclaration de lundi nous le prouve et désigne ses complices !!!
Depuis lundi, pas une protestation ne s’est faite entendre de tous ces donneurs de leçons. Où sont tous ces soi-disant défenseurs des libertés amnésiques et au cerveau programmé pour la détestation d’Israël ?
Tous ceux qui l’ont soutenu savent aujourd’hui à quel camp ils appartiennent, celui des assassins aux mains propres qui arment les bras des terroristes.

Salah Hamouri n’est qu’un sombre terroriste, n’en déplaise à tous ceux qui lui ont placé une auréole sur la tête. Par ses propos conjuguant l’incitation à la haine et l’appel au meurtre, que la justice réprime, il continue à donner ses lettres de noblesse au terrorisme avec une arrogance insultante !
Cacher cette vérité et omettre de la faire connaitre est indigne des valeurs qui font la grandeur de la France.
Messieurs les élus verts, communistes et gauchistes en tous genres, votre héros est de retour et il a mis au grand jour votre idéologie néfaste et dangereuse.
Exigeons de ceux qui l’ont regardé avec complaisance, qu’ils condamnent ses paroles de haine et qu’ils reconnaissent leur erreur.

Soyons mobilisés afin qu’il ne soit pas reçu en France comme un héros par tous ses complices aveuglés par la haine de la démocratie israélienne.

Les pro-palestiniens ont manipulé l’opinion, il faut aujourd’hui que tombent les masques et que l’honneur de la République soit sauf.

Sachez que nous avons de la mémoire. Dans quelques mois, nous serons appelés aux urnes. Ce sera un moment de vérité.

En attendant, cette semaine, c’est pour le peuple juif la fête des lumières. J’ose espérer encore, même si j’en ai le plus grand doute, que vous sortirez des ténèbres dans lesquels vos amis d’aujourd’hui vous conduisent.

Je crois en la puissance de cette lumière qui combat tous les obscurantismes.

Gil Taïeb
Candidat à la députation dans la 8ème circonscription Français de l’Etranger en 2012

http://www.giltaieb2012.fr


Publié 22 décembre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,

JUSTICE POUR LEE ZEITOUNI


Le 16 septembre 2011, Éric Yann Robic et Claude Isaac Khayat renversaient à Tel Aviv, la jeune Lee Zeitouni, l’écrasaient avec leur 4×4 et prenaient la fuite.
Laissant derrière eux le corps inanimé de cette jeune et belle femme de 25 ans qui respirait la joie de vivre.

Éric Yann Robic et Claude Isaac Khayat , ce 16 septembre, ont non seulement tué Lee Zeitouni , mais se sont lâchement enfuis et sont aujourd’hui en France !

Les images de leur départ précipité de l’immeuble dans lequel ils résidaient et les déclarations dans lesquelles ils déclaraient : » que bien que regrettant leur acte, ils n’avaient pas l’intention de croupir 20 ans dans une prison israélienne « , raisonnent encore dans nos mémoires.

Bénéficiant de la non existence d’un accord d’extradition entre la France et Israëel , les 2 suspects, conseillés par leurs avocats, échappent jusqu’à ce jour à la justice malgré le mandat international émi contre eux.

Cette situation laisse un goût amer et révoltant d’injustice et vendredi 10, un millier d’israéliens manifestaient à Tel Aviv pour réclamer :  » Justice pour Lee  »

Aujourd’hui, nous attendons tous que soient enfin arrêtés et jugés ces 2 êtres abjects sans foi ni loi.
Mais, nous avons aussi un rôle à jouer et comme l’a écrit David Goldstein, nous devons aujourd’hui agir et « les enfermer dans une prison psychique, une prison sans toit, une prison sans mur mais sans sortie non plus »

Cette prison, nous devons tous ensemble la construire et la bâtir !
Il faut que leurs photos soient publiées et placardées partout dans les rues, dans les magasins, dans la presse, dans toutes les communautés et dans toutes nos synagogues, afin que le France entière sache et connaisse le nom et le visage de ces monstres qui ont fuit après avoir semé la mort.

Aujourd’hui, 3 mois sont passés et la panique de l’instant ne peut être évoquée.
L’espoir de les voir prendre conscience de leur acte honteux est abandonné.
Les jours qui ont suivi le drame, nous espérions qu’ils allaient recouvrer la raison et accepter de répondre de leur acte certes non prémédité mais qui a tué.

3 mois plus tard, Éric Yann Robic et Claude Isaac Khayat sont libres alors que toute une famille pleure celle qui leur a été enlevée .
Comme ces milliers d’Israéliens et comme le déclarait Mr Christophe Bigot, ambassadeur de France en Israël, une issu doit être trouvée.
En attendant ce jour, je vous invite tous à agir afin que ces monstres fuyards ne puissent trouver le sommeil.
Je vous encourage à afficher leurs portraits afin que devant se dresse ce mur de prison psychique qui les conduira demain à répondre devant le ciel et les Hommes de leur ignominie.

Gil Taïeb
Candidat pour la 8ème circonscription aux élections législatives de 2012

http://www.giltaieb2012.fr


Publié 11 décembre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , ,

Le billet de Gil Taïeb du 4 décembre

AU CAIRE ON CRIE SA HAINE DU JUIF ET ON VEUT DEJUDAISER JÉRUSALEM , AU QUAI D’ORSAY, ON FAIT DE JERUSALEM ET DE SES HABITANTS JUIFS, DES APATRIDES ET DES CITOYENS SANS TERRE.

Cette semaine, parmi les nombreux sujets qui occupent l’actualité internationale, j’aimerais mettre l’accent sur certains d’entre eux.
Le premier est ma déception et le goût amer que va laisser le voyage prometteur de Bertrand Delanoë en Israël.
Tout était prêt pour faire de ce déplacement un moment d’amitié sincère.
L’ inauguration de la place de Paris à Haïfa , sa visite à la famille Shalit et ses déclarations d’ amitié sincère auguraient une rencontre qui devait faire date.
Mais malheureusement, cherchant un équilibre impossible, le maire de Paris, a dû céder à la traditionnelle contorsion des hommes politiques français et s’ est senti obligé, après les cadeaux faits à Israel, d’ aller rendre visite à la famille Hamouri, d’aller dans les territoires palestiniens, de les assurer de son soutien dans leur démarche unilatérale de déclaration d’indépendance et d’ aller s’ incliner sur la tombe du terroristes Arafat.
Quel dommage !
Israël ne mérite t-il donc pas une visite exclusive ?
Israël n’aurait il pas le droit à un bonheur entier et non partagé ?
Les israéliens se doivent-ils toujours d’être aimés en silence ?
Monsieur Bertrand Delanoë, l’ amitié a besoin parfois d’exclusivité et de courage, ne l’oubliez pas et revenez visiter Israël et sa capitale Jérusalem .

Le second est un communiqué du Ministère des affaires étrangères daté du 30 novembre 2012, qui déclarait :

 » La France condamne la décision des autorités israéliennes confirmée par le porte-parole du ministère de la Défense, le 28 novembre 2011, de légaliser a posteriori la construction de plus de 100 unités de logements dans la colonie de Shilo, en plein centre de la Cisjordanie, très à l’est de la ligne verte. La colonisation est un acte illégal au regard du droit international, menace la solution des deux États et constitue un obstacle sur la voie d’une paix juste et durable au Proche Orient « . Voilà ce que déclarait, il y a quelques jours le Ministère de Mr Alain Juppé !
Après l’ignominie du vote de l’UNESCO , la phrase assassine sur Mr Natanyaou prononcée par le président Sarkozy, c’est l’éternelle rengaine de la colonisation obstacle à la paix qui nous est resservie, faisant fi d’une réalité démographique, qui nie à Israël son droit à exister, à assurer le bien être et la protection de sa population.
100 malheureux logements, désignés comme les obstacles à la paix alors que tout autour d’Israel, le printemps arabe se transforme en cauchemar de la démocratie, en danger pour la sécurité de le région et voit s’installer les partis islamistes intégristes dont le premier acte fondateur se fait autour de la détestation d’Israël et des juifs.
Ainsi, par exemple, la déclaration de vendredi 25 novembre, dans la mosquée Al Azhar du Caire où cinq milles Frères musulmans se sont réunis pour la journée intitulée « Tuer tous les Juifs ».
La réunion a eu pour objectif d’alerter les musulmans à la « judaïsation de Jérusalem ».
« Tel-Aviv, Tel Aviv, le jour du jugement est arrivé » a été scandé à plusieurs reprises tout au long de la journée, ainsi que « l’islam doit retrouver sa fierté, ou nous devons mourir en martyrs ».
Ahmed al-Tayeb, l’imam de la mosquée, a également accusé les Juifs du monde entier d’empêcher l’unité islamique et égyptienne.
L’un des importants quotidiens égyptiens, Egyptian Daily News, a publié la chronique d’Abdel Rahman al-Mor, un membre de la confrérie des Frères musulmans, expliquant que « le plus important pour libérer toute la Palestine (de la présence des Juifs), c’est de préparer les jeunes générations pour la bataille qui se prépare ».
Le  » complot juif international » renaît de ses cendres, retrouve une nouvelle vie et recrée à nouveau le ciment entre tous les anti sémites et anti sionistes du monde.
Israël et le juif, à nouveau désigné comme la cause de tous les malheurs de l’humanité.
Dans ces déclarations, Jerusalem est à nouveau contestée comme capitale d’Israël et son âme et ses racines juives lui sont niées.
Le négationnisme reprend son chemin et trouve même des complices auprès des nations frileuses et hypocrites qui dénient jusqu’à ce jour à Israël le droit de choisir sa capitale.
J’en veux pour preuve les informations données sur le site du triste et partial ministère des affaires étrangères français: France Diplomatie .
Celui ci, dans sa rubrique concernant les français de l’étranger et au châpitre concernant Israël, donne comme information sur les représentations consulaires, deux adresses:
– celle du consulat de Haïfa pour les français habitant le nord du pays
Et celle du consulat de Tel Aviv pour les autres.
Pas un mot sur celui de Jérusalem !
Pas une référence à la capitale israélienne tant le consulat de France sert aujourd’hui de véritable base mise au service de l’autorité palestinienne.
Ceci est insupportable et intolérable et constitue une véritable atteinte à la souveraineté d’Israël et un déni de nationalité.
Sur les passeports émis à Jerusalem, un citoyen français voit figurer comme ville de résidence ou de naissance le nom de Jerusalem mais dans la partie réservée au pays, rien n’est inscrit !
Voilà comment à l’écho de ceux qui crient  » mort aux juifs » au Caire , répond la non- reconnaissance de fait et dans les actes de Jerusalem comme capitale d’Israel, voir même comme ville d’Israel .
AU CAIRE ON CRIE SA HAINE DU JUIF ET ON VEUT DEJUDAISER JÉRUSALEM , AU QUAI D’ORSAY, ON FAIT DE JERUSALEM ET DE SES HABITANTS JUIFS, DES APATRIDES ET DES CITOYENS SANS TERRE.
Voilà comment, le monde libre pensant servir la paix, se met au service des intégristes et des ennemis de la démocratie qui surfant sur la révolte des peuples, ont décidé de créer le chaos et de relancer le Jihad.
La bataille pour Jerusalem est à nouveau relancée, tous les démocrates honnêtes et les croyants de toutes religions, qui ont retrouvé la liberté de prier dans leurs lieux saints depuis la réunification de Jerusalem sous souveraineté israélienne, doivent se mobiliser aux côtés d’Israël car il y a danger.

Gil Taïeb
4 décembre 2011


Publié 4 décembre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , , , ,