Archives de octobre 2011

Le billet de Gil Taïeb du 9 octobre

Le billet de Gil Taïeb

 


Billet de Gil Taïeb
9 octobre

En ce lendemain de Yom Kippour, je veux vous renouveler mes voeux de Hatima Tova.
Hier, partout dans le monde, les communautés juives se sont réunies en ce jour solennel.
Où que nous habitions sur la planète, c’est avec les mêmes rites et les mêmes mots que nous avons prié le ciel de nous pardonner et de nous inscrire dans le grand livre de la vie.
Un seul peuple, un seul coeur ! Tel était hier ce qui nous unissait.
L’héritage d’une même histoire et la responsabilité commune devant le ciel et les Hommes.
Une histoire commune avec ses malheurs et ses joies.
Hier, nous ne pouvions oublier qu’il y a 38 ans, le 6 octobre 1973, Israël était lâchement attaqué par une coalition menée par l’ Égypte et la Syrie dans le Sinaï et sur le Golan.
Alors que le peuple juif priait, les troupes ennemies attaquaient Israel !
48 heures de cauchemar, avant que Tsahal ne reprenne l’offensive et ne stoppe l’avancée des troupes ennemies.
3 semaines de combats,
3 semaines qui coûtèrent la vie à 3020 soldats israéliens et firent plus de 8000 blessés.
3 semaines que nous ne pouvons et ne devons oublier.
En Israel, cette guerre a constitué une véritable crise politique.
Le peuple israélien demanda des comptes à ceux qui dirigeaient le pays, qui avaient refusé de croire en l’imminence d’une attaque et avaient choisi de croire en les informations venues de services de renseignements étrangers plutôt qu’en ses propres services.
Israël avait fait confiance !
Grâce au ciel, au courage des combattants de Tsahal et au génie de ses officiers, Israël a réussi à vaincre sur tous les fronts.
Hier, nous nous devions d’avoir une pensée pour tous ces héros connus ou anonymes qui arrêtèrent cette attaque qui cherchait à rayer Israël de la carte.
Au lendemain de cette guerre, tous espéraient qu’elle serait la dernière, mais 38 ans plus tard, les ennemis d’Israel n’ont pas renoncé.
Israël n’est toujours pas accepté, ses voisins remettent en cause les accords signés et des bruits de bottes se font à nouveau entendre.
38 ans après, Israël se souvient et combat pour la vie.
Israël sait que les garanties internationales ne sont que mirage et qu’il ne doit compter que sur lui pour sa sécurité.
L’ONU continue à se ridiculiser et les grandes puissances n’ ont pas tiré les leçons de l’histoire passée.
Elles choisissent la compromission plutôt que le courage.
La diabolisation d’Israël se poursuit et les complices se font de plus en plus nombreux.
La semaine dernière, après la mascarade de l’ONU, c’est l’UNESCO qui se ridiculise.
La télévision française se fait le relai de la propagande anti israélienne et des politiciens français se prosternent devant les ennemis d’ Israel.

Au lendemain de Kippour, nous ne devons rien oublier.
Chaque mort dans les guerres d’Israel, chaque blessé dans les attentats, chaque enfant traumatisé par les tirs de Kassam des terroristes du Hamas, doit savoir que malgré le silence et l’amnésie des nations, nous ne l’oublions pas.
Ils doivent savoir que même seuls, nous nous battrons pour la vérité.
Israël n’a pas le droit à la moindre défaite car elle nous serait fatale.
Alors, tout en espérant la paix, assumons ce que déclarait Mme Golda Meir: «nous préférons les condamnations aux condoléances ».

Gil TAIEB

Publicités

Publié 9 octobre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : ,

Netanya: Chronique d’une campagne électorale…Française

Jeudi 22 Septembre, au sein du centre A.M.I.T, la campagne électorale de Gil TAIEB pour le poste de député dans la 8ème circonscription a pris son envol pour la ville francophone la plus importante d’Israël avec Ashdod : Netanya.
Cette soirée a été organisée par l’antenne locale: le Dr Marc Haviv, Albert Gamliel, spécialisé en fiscalité France-Israël, Paul Sayada, et Charles Cohen, spécialisé en droit social et retraite pour les français de l’étranger.

Ce fut l’évènement politique du moment :
La salle était comble grâce a plus de 200 personnes qui ont répondues présentes!
Ce qui fait le plus de Gil Taieb dans ces élections françaises c’est d’avoir le soutien de personnalités israéliennes qui ont pris position en sa faveur, convaincue de l’importance de ces élections pour les français d’Israël mais aussi pour l’Etat d’Israël. Il est important de noter la présence de Dany Shek et Daniel Gal, tous deux ambassadeurs d’Israël, ainsi que celle de Pierre Besnainou, Président du FSJU.
Les israéliens français doivent savoir qu’avec GIL TAIEB comme député ce sont des israéliens qui habitent en Israël qui seront leur relais, leur contact, leur référent.
Gil Taieb s’est assuré le soutien actif d’experts dans tous les domaines concernant la
bi-nationalité et aux problèmes qui y sont liés: Les retraites, les impôts, les successions, les aides financières aux familles en difficulté, les reconnaissances de diplômes, les bourses et les échanges pour les étudiants, sans oublier l’enseignement du français.
Gil Taieb a également évoqué ses prochains déplacements en Grèce et Italie, en notant combien la situation économique de la Grèce était grave et combien il comptait s’investir avec son savoir-faire dans le domaine du social dans ce pays.
Cette soirée fut riche par l’exposé et la détermination sans faille de Gil TAIEB, les interventions des différents invités, les questions pertinentes du public et les réponses des spécialistes présents à cette soirée. Elle s’est conclue après plus de deux heures d’intérêt profond de la part du public.
Le public et toute l’équipe de campagne ont pu se retrouver et discuter encore tard dans la soirée autour d’un délicieux buffet. Nous avons noté la présence de la presse écrite israélienne qui a compris l’importance des élections françaises pour les français d’Israël mais qui a aussi remarqué parmi les candidats la personnalité et le travail exceptionnel de Gil Taieb.Le célèbre Rav Ifergan est également venu saluer et encourager Gil Taieb dès le début de la soirée.
C’est indéniable : Le rendez-vous de Netanya fut une très grande réussite.


Publié 6 octobre 2011 par gt2012 dans Sur le terrain

Tag(s) associé(s) : , , ,

Réaction de Gil Taïeb à l’émission de France2


 


Lundi 3 octobre France 2 a fait un pas de plus dans l’ignominie
Lors de son émission «un œil sur la planète»
Manipulant les images et choisissant les mots afin de diaboliser un peu plus Israël.
Reprenant tous les clichés et la dialectique des pires ennemis d’Israël.
Pas un mot de condamnation des actes terroristes
Pas un mot de compassion pour ces centaines de milliers d’enfants Israéliens qui pendant
8 ans n’ont pas connu une nuit de sommeil tranquille.
Les terroristes auréolés du titre de combattants et de résistants alors qu’ils salissent la
mémoire des véritables résistants qui ont donné leur vie pour libérer les peuples et non
pas pour les asservir, les entrainer dans le tourbillon de la haine et semer la mort.
Les vieux fantasmes anti sémites du Lobby juif .
Mentir et encore mentir.
Rien ne nous a été épargné, Israël oppresseur, agresseur, spoliateur et manipulateur.
Un sentiment de dégout m’envahit.
Bien pire que les assassins eux mêmes, ce sont ceux qui les arment que je vomis.
Dans ce reportage honteux, les commentaires sont pires que les images.
J’accuse les concepteurs et présentateurs de ce brulot anti sioniste d’être les ennemis de
la paix .
Je les accuse d’être les complices des ravisseurs de Guilad. Shalit.
Je les accuse d’avoir sur les mains le sang de toutes les victimes Israéliennes des
assassins du Hamas.
Je les accuse de porter une lourde responsabilité dans le développement de l’anti
sémitisme et dans l’insécurité que vivent nos coreligionnaires dans nombre de banlieues
françaises.
Je les accuse de tuer l’espoir.
Leurs mensonges en font des collaborateurs des tyrans et des criminels.
France 2 ne peut rester silencieuse
Le CSA ne peut fermer les yeux
L’état français ne peut laisser passer ce mensonge.
Leurs silences parleront.
En cette veille de Kippour, alors que nous prions le ciel de nous pardonner,
Je refuse de leur pardonner.

Gil Taïeb

Publié 5 octobre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,