Le billet de Gil Taïeb du 18 octobre

Aujourd’hui je me sens bizarre.
Mon cœur voudrait crier sa joie de voir Guilad Shalit enfin libéré, mais mon âme est triste.
Je me sens comme lors de cette journée de Yom Azikarone qui précède Yom Atzmaout que nous ne pouvons fêter sans avoir rendu hommage à tous ceux qui ont perdu la vie pour que la défense d’Israël.
Nous souvenant de tous ceux et toutes celles dont les noms et les visages ne peuvent être oubliés.
Ce matin, qu’elle bonheur de voir Guilad en vie et qu’elle soulagement de savoir que le cauchemar est enfin terminé.
Ce matin qu’elle bonheur de voir la famille enfin reconstituée.
1 des enfants d’Israël échangé contre 1027 terroristes !
1 vie contre 1027 adorateurs de la mort !
Ce chiffre raisonne dans nos esprits et nous interpelle.
Quelle fierté d’appartenir à un peuple capable d’un tel acte pour la liberté d’un seul de ces enfants !
Mais qu’elle sacrifice de voir tant d’assassins retrouvé la liberté !
Nous ne pouvons être pleinement heureux car les 1027 terroristes, laissent derrière eux des familles endeuillées.
Notre âme est triste car nous avons dans nos mémoires les visages de tous ceux qui ont été sauvagement assassinés.
Le bonheur des parents de Guilad qui n’ont jamais baissé les bras, que tout un peuple a soutenu, contraste déjà avec les images venues de Gaza.
La foule palestinienne hurlant sa haine d’Israël et appelant déjà à d’autres enlèvements.
La vie avant tout ! nous dit notre tradition, alors réjouissons nous pour ce soldat de Tsahal, pour cet enfant d’Israël qui après 5 années de ténèbres a retrouver la lumière.
Souhaitons lui et aux siens de vivre enfin dans la sérénité.
Aujourd’hui, effectivement n’est pas un jour comme un autre. Il nous marquera à tout jamais.
Il sera un des jours les plus beaux mais aussi un jour assombri par le prix payé.
Longue vie à Guilad
AM ISRAEL HAI

GIl TAIEB

Publicités

Publié 18 octobre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :