Le billet de Gil Taïeb du 18 septembre

Le billet de Gil Taïeb

 

 

Billet de Gil Taïeb
18 septembre

Dans quelques jours, l’ONU sera le théâtre des plus grandes escroqueries de l’Histoire.
Le 23 septembre 2011, Mahmoud Abbas y présentera une demande de reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien dans les frontières d’avant 1967 et la vaste majorité des 193 pays membres des Nations Unies vont probablement voter favorablement. Profitant d’une crise mondiale et de l’aveuglement provoqué par le Printemps arabe, l’Autorité palestinienne a décidé de surfer sur cette vague habillée des couleurs de la Liberté.

Les pays occidentaux, embourbés dans une crise économique qui les fragilise et remet en cause l’essence même de leur système économique non maîtrisé, se laissent bercer par cette musique venue d’Orient et qui les prive de toute analyse objective.
Combien de déclarations ont été ainsi faites en direction de la seule démocratie du moyen Orient afin de pousser Israël à accepter l’inacceptable.
Que d’énergie déployée pour faire plier Israël !
Faisant fi d passé et des accords existants, l’ONU votera pour la discorde sans exiger la moindre concession de l’Autorité palestinienne. Aucun démantèlement des organisations terroristes telles que les Brigades des Martyrs d’Al Aqsa ne sera exigée. Aucune condamnation du Hamas ne sera prononcée. La libération de Guilad Shalit ne sera pas non plus exigée. Aucune reconnaissance du caractère juif de l’Etat d’Israël ne sera invoquée et le droit au retour continuera d’être exigé.
Mahmoud Abbas et ses experts en manipulations politiques ont compris que le monde était fragile et vacillant.
Il a compris que le printemps arabe pouvait devenir un véritable cheval de Troie.

Les semaines et les mois à venir verront surement se développer un déferlement de haine anti-israélienne avec des débordements antisémites. Nous devons en être conscients et prêts à l’assumer.
Les personnalités politiques de droite et de gauche doivent comprendre qu’elles jouent avec le feu et qu’à se laisser endormir par de belles paroles, elles finiront par être étouffées par les ennemis de la Liberté.
Le vote de l’ONU sera un mauvais coup pour la paix mais il sera surtout un signe envoyé à tous les dictateurs du Monde que leur jeu macabre peut encore continuer malgré les gesticulations de nos dirigeants.
Il sera aussi un signe que doivent entendre ceux qui souffrent de ne pouvoir vivre dignement.
Nos dirigeants préfèrent se mobiliser, pavoiser et nous parler de leurs victoires lointaines sur des tyrans qu’ils ont reçus en d’autres temps à bras ouverts, plutôt que de trouver les moyens de donner à chacun du travail, un toit et un couvert.
Les peuples d’Europe souffrent et ils ne sentent pas entendus.
Ce 23 septembre, une mascarade sera organisée et nous risquons tous d’en payer le prix fort car les populistes de l’extrême droite et de l’extrême gauche sauront, quant à eux, en profiter.

Publicités

Publié 28 septembre 2011 par gt2012 dans Mes prises de position

Tag(s) associé(s) : ,

%d blogueurs aiment cette page :